» Posted on 11 novembre 2011 in C'était de la science-fiction

Au départ, je pensais réserver ces interviews aux seuls auteurs de science-fiction.
Et puis non, la fin du monde, c’est pour tout le monde, et chacun a son mot à dire, pour l’imaginer, la vivre ou l’éviter. Je ne souhaite pas verser dans le catastrophisme, ni réinterpréter les prophéties médiévales. Je suis simplement curieux de savoir ce qu’évoque pour vous la fin du monde, et de révéler le rôle que vous pourriez y jouer.
Il s’agit bien d’un message positif.

Tags: