Le skateboard volant existe enfin

» Posted on 14 octobre 2011 in C'était de la science-fiction, Technologies

lepoint.fr

Une équipe de chercheurs français propose d’expérimenter la glisse en lévitation grâce au premier skate supraconducteur.

Juché sur le MagSurf, un skate supraconducteur, le président de l’université Paris-Diderot Vincent Berger a pu léviter mercredi à quelques centimètres du sol, une expérience présentée à Paris lors de la Fête de la science.

« Nous avons construit un objet idéal pour faire découvrir au grand public les manifestations spectaculaires de la physique quantique », a déclaré Alain Sacuto, directeur du département de physique de cette université où ce premier surf en lévitation a été mis au point.

Jusqu’alors, « personne n’avait réalisé de mobiles à lévitation humaine », a-t-il expliqué, rappelant que des objets ludiques de la taille de jouets ont été fabriqués. La supraconductivé, découverte il y a cent ans par le physicien néerlandais Heile Kamerlingh-Omnes, connaît déjà plusieurs applications : train en lévitation magnétique au Japon, imagerie IRM, accélérateurs de particules. Les matériaux supraconducteurs conduisent le courant électrique sans perdre une miette d’énergie. Autre propriété fondamentale : un supraconducteur expulse le champ magnétique qui le traverse, ce qui permet les effets spectaculaires de lévitation.

Un travail ouvertement inspiré par les films Retour vers le futur II etIII, où l’on retrouve le hoverboard, un skateboard volant, qui permet de planer quelques centimètres au-dessus du sol. Cette planche manipulée avec

   

 

Tags: ,

Articles relatifs

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>