Un virus de la grippe aviaire extrêmement dangereux créé en laboratoire

» Posted on 3 décembre 2011 in C'était de la science-fiction, Médecine

futurasciences.fr

Des chercheurs néerlandais ont mis au point un virus de la grippeaviaire H5N1 mortel comme son variant naturel de l’épidémie de 2007… mais se transmettant bien plus facilement. Le but de cette expérience est de prévenir une pandémie si elle venait à se produire, expliquent les auteurs. La communauté scientifique s’inquiète vraiment et, pour l’instant, la publication des résultats est empêchée.

La grippe aviaire a fait trembler la planète en 2007 alors que le virus H5N1 avait heureusement un handicap : il ne se transmet pas de l’Homme à l’Homme, et plus généralement, entre mammifères. Pourtant, si, un jour, un virus équivalent venait à y parvenir, que se passerait-il ? L’humanité serait alors face à un risque de pandémie redoutable qu’il faudrait enrayer très vite. Aux Pays-Bas, Ron Fouchier et son équipe du Centre médical Erasmus de Rotterdam se sont attaqués à la question en… créant un tel virus par manipulation génétique, justement pour mieux comprendre ses armes et la manière de lutter contre.

Leurs résultats ont été présentés en septembre lors de l’Influenza Conference à Malte sur les recherches concernant les virus de la grippe. Depuis, la communauté scientifique est en émoi et débat vigoureusement pour savoir si l’information mérite d’être révélée ou si elle doit rester top-secrète. Car d’après les spécialistes, si une telle forme venait à se retrouver dans la nature, les morts se compteraient au minimum par dizaines de millions.

 

Tags: ,

Articles relatifs

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>