Cancers, des molécules porteuses d’espoir

» Posted on 7 juin 2011 in C'était de la science-fiction, Médecine

l’express.fr

Des études montrent de grandes avancées dans le traitement du mélanome et la prévention des cancers du sein et de l’ovaire.

Ce sont trois bonnes nouvelles pour les personnes atteintes de cancers. Pour la première fois, des essais cliniques montrent un prolongement de la vie de malades atteints d’un mélanome métastasé, un cancer de la peau particulièrement redoutable. Deux autres études portent sur des molécules qui concernent les cancers féminins. L’une permet de réduire de 65% le risque de cancer du sein ou de rechute, l’autre de diminuer de 52% le risque de récidive du cancer de l’ovaire. Des résultats présentés lors de la conférence de l’American Society of Clinical Oncology(Asco) qui se tenait à Chicago ces derniers jours.

Une plus grande longévité pour les malades

« Jusqu’à récemment nous avions peu d’options pour ces malades et peu d’espoir d’une longue survie », a souligné le Dr Lynn Schuchter, professeur de cancérologie à la faculté de médecine de Pennsylvanie. Dans 80% des cas, les mélanomes sont généralement traités par une ablation chirurgicale. En revanche, lorsque la tumeur est inopérable ou avec des métastases, ne reste que le traitement par radiations. Mais la dacarbazine, la chimiothérapie de référence, n’agit en effet que sur 10% des patients. Deux molécules redonnent cependant espoir

 

Tags:

Articles relatifs

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>