Des chercheurs veulent stocker des données dans une bactérie

» Posted on 11 janvier 2011 in C'était de la science-fiction, Technologies

Info rédaction MAXISCIENCES, publiée le 10 janvier 2011

Un groupe d’étudiants de l’Université chinoise de Hong Kong cherche à stocker d’énormes quantités de données dans un contenant inattendu : la bactérie Escherichia Coli ou « colibacille », nocive pour l’homme.

En France, les archives nationales s’étendent sur plus de 160 kilomètres d’étagères ! Et aux Etats-Unis, ce chiffre est cinq fois plus important. Et si le stockaged’informations dans le futur ne nécessitait plus autant de place ?

Voire plus du tout d’étagères ? Un groupe d’étudiants de Hong Kong a essayé de mettre au point une technique pour résoudre ce problème. Tout stocker dans une bactérie, E Coli.

Hong Kong : des chercheurs veulent stocker des données dans une bactérie

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ? « Nous serons capables de conserver toutes nos données dans une boîte contenant des bactéries, au réfrigérateur », a expliqué à l’AFP Aldrin Yim, un étudiant-chercheur qui participe  au projet de stockage bio, et avait reçu en 2010 la médaille d’or iGem (Compétition internationale de machines génétiquement modifiées), de l’Institut de Tehnologie du Massachussetts.

Le biostockage – stockage et cryptage de données dans des organismes vivants - est une science récente. Elle existe depuis un peu moins de 10 ans.

Lire la suite sur MAXISCIENCES

Tags:

Articles relatifs

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>