Pourquoi les véhicules polluants sont encore loin d’être bannis des centres-villes

» Posted on 14 avril 2011 in Environnement

lemonde.fr

Mercredi 6 avril, l’annonce de la liste des véhicules polluants qui pourraient être concernés par une interdiction de circuler dans le centre de certaines grandes villes a suscité une vague de réactions contradictoires. Certains saluaient une mesure courageuse quand d’autres y voyaient une façon de bannir les moins fortunés, qui n’ont pas les moyens d’investir dans une voiture propre, du centre des agglomérations.

L’annonce peut impressionner : dans son édition du mercredi 6 avril, Le Parisienétalait sur une double page la liste de « ces véhicules bientôt bannis des centres-villes ». Au total, plus de 10 millions d’engins pourraient être concernés, soit plus d’un quart des voitures particulières du parc automobile français, 40 % des deux roues et près d’un poids lourd sur deux.

Les véhicules les plus anciens, dont les moteurs n’ont pas été conçus

 

Tags:

Articles relatifs

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>