Final round : comment un superordinateur a battu les humains à un jeu TV

» Posted on 17 février 2011 in C'était de la science-fiction, Technologies

clubic.com

un robot participe à un jeu télévisé. Jeopardy est un jeu américain créé en 1964 dont le principe est simple : le présentateur propose des phrases, qui sont des réponses à des questions inconnues. Aux candidats de retrouver la question correspondante. Et pour la première fois, Watson, le robot d’IBM, a participé. Et, comme prévu à l’épisode 2, gagné haut la main.

On l’avait donc annoncé hier, la victoire était presque gagnée pour Watson, le superordinateur d’IBM, au jeu Jeopardy. C’est désormais fait, avec un score à faire pâlir n’importe quel concurrent : 77 147 dollars pour Watson, contre 24 000 et 21 600 pour ses deux adversaires humains. Comment l’ordinateur a-t-il fait ? Quelle est la part de la performance réelle ? Et surtout, à quoi ça sert ? Voici les explications d’une expérience inédite.

Le principe
On s’en souvient, en 1997, le superordinateur d’IBM Deep Blue avait vaincu Gary Kasparov, champion russe incontesté, aux échecs. Cela faisait suite à sa défaite contre l’humain un an plus tôt, et entre temps, Deep Blue avait pris 700 kg. 32 processeurs calculant en parallèle alimentaient de leurs résultats 8 processeurs spécifiquement dédiés aux échecs. Autant dire qu’une fois un coup décidé, faire fonctionner le bras robotisé pour déplacer la pièce relevait de la plaisanterie pour Deep Blue.

Mais il ne s’agissait alors que de calcul, et c’est d’ailleurs ce qui a donné lieu à une controverse. Car la partie n’avait pas été jouée selon les règles internationale, Gary Kasparov n’ayant pas pu observer le temps de réflexion habituel entre chaque coup. Et comme chacun le sait, les échecs demandent une énorme capacité de recensement des possibilités ouvertes pour prévoir les réactions possibles de l’adversaire. Un jeu qui confine aux mathématiques. Et qui profite donc à un ordinateur, capable de calculer les chances de chaque coup en une fraction de seconde.

Avec Watson, on est donc à un niveau supérieur. La tablette noire censée figurer un avatar de Watson a beau ne pas être impressionnante sur le plateau TV, ce sont 90 serveurs qui tournent en permanence dans…

Tags:

Articles relatifs

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>