Test ADN pour les nouveau-nés : le rêve de l'efficacité totale - Fixxions.fr | Fixxions.fr

Test ADN pour les nouveau-nés : le rêve de l’efficacité totale

» Posted on 28 novembre 2013 in Société

divercity.be

Le procureur général d’Anvers, Yves Liégeois, est un personnage remuant, paradoxal et controversé. Sa dernière idée ? Imposer un test ADN à tous les nouveau-nés et aux étrangers arrivant en Belgique. Le but: aider à la répression de la criminalité.

 

Ce magistrat, dont le mandat arrive à terme en avril 2014, est d’étiquette CD&V. Il a des goûts raffinés, pratique l’orgue en artiste, est reconnu intelligent, travailleur et prenant ses responsabilités, de façon souvent impériale. Mais, au moins, avec ce style « assertif », parvient-il, ce qui devient rare pour un magistrat, à retenir l’attention du monde politique. On se souvient de sa mercuriale sur l’immigration de septembre 2011. Il détaillait, chiffres à l’appui, comment notre sécurité sociale, et partant, la démocratie, était mise en péril par les abus constatés dans le domaine de l’immigration et de l’asile.

Convoqué dare-dare au Parlement, tancé par le ministre de la Justice Stefaan De Clerck (CD&V), il n’avait pas été véritablement contredit sur le fond. Mieux : le gouvernement s’est attelé au problème des abus des faux C4 et autres carrousels à la TVA via John Crombez (secrétaire d’Etat à la Lutte contre la fraude sociale et fiscale, SP-A), et Maggie De Block (secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, Open VLD). Yves Liégeois n’a aucune raison de regretter son coup de gueule. Son étoile a cependant pâli suite aux démêlés qu’il a eus avec un substitut du parquet d’Anvers, acharné à poursuivre les auteurs présumés de gigantesques fraudes fiscales dans le domaine diamantaire. Dans les affaires OmegaDiamonds et HSBC, Yves Liégeois plaidait pour la transaction pénale (le paiement d’une amende qui éteint les poursuites judiciaires). Il l’a emporté avec des arguments techniques. Le secrétaire d’Etat Crombez a qualifié le deal de « moins mauvaise solution ». Mais, piquée par les critiques émises par Yves Desmet, éditorialiste du Morgen, la femme d’Yves Liégeois, également magistrate, a obtenu la condamnation de ce dernier par un tribunal. Une opinion censurée a posteriori, du jamais vu.

Yves Liégeois ne laisse personne indifférent. Mais son « pont trop loin » risque bien d’être cette petite phrase glissée dans une interview-bilan donnée au Standaard et dans laquelle il plaide pour le fichage génétique généralisé. Actuellement, la loi autorise le prélèvement et la conservation …

Lire la suite 

Share

Articles relatifs

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>