«Taxer la maladie? On marche sur la tête»

» Posted on 12 septembre 2011 in C'était de la science-fiction, Société

liberation.fr

Les mutuelles s’insurgent contre la hausse de la taxation des complémentaires santé, adoptée la semaine dernière par le Parlement dans le cadre du plan d’austérité.

«On n’augmente pas la TVA sur les parcs d’attraction et les hôtels de luxe, et à côté de ça, on va taxer la maladie. On marche sur la tête», tempête Léonora Tréhel, présidente de la Mutualité familiale, une mutuelle de taille moyenne implantée dans le nord de la France.

En fin de semaine dernière, dans le cadre du plan de rigueur, le Parlement a voté la hausse de la taxation des complémentaires santé. La taxe spéciale sur les conventions d’assurance (TSCA) qui touche aujourd’hui la quasi-totalité des contrats proposés par les mutuelles et les assureurs privés, va passer de 3,5 à 7%.  Ce qui devrait rapporter à l’Etat 100 millions d’euros dès cette année et 1,1 milliard en année pleine.

Conséquence directe pour les assurés, les prix des complémentaires vont augmenter. «Nous n’aurons pas d’autres choix que de répercuter la hausse de cette taxe. Quand le baril de brut augmente, les prix à la pompe aussi. Et bien là, c’est pareil», prévient Etienne Caniard, le président de la Mutualité française qui fédère la quasi-totalité des mutuelles. La semaine dernière, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, soutenait que la répercussion de la hausse n’était en rien «obligatoire»: «aucune mutuelle, aucune compagnie d’assurance n’est en situation financière difficile». La secrétaire d’Etat à la Santé, Nora Berra, de rajouter ce week-end: «les mutuelles font des marges. Ce ne sont pas des entreprises comme les autres. Elles mutualisent des fonds justement pour participer à une mission de service public».

«Comme si on avait un trésor caché !», s’énerve Léonora Therel, qui rappelle les valeurs fondatrices des mutuelles: «solidarité, transparence, fonctionnement démocratique». «Nous n’avons pas de but lucratif. Les cotisations servent à rembourser les prestations de santé. 

Tags:

Articles relatifs

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>