ORGUEIL & PREJUGES ET ZOMBIES

» Posted on 1 février 2011 in BD / Mangas

S Grahame-Smith / T. Lee & C. Richards (2010) d’après J. Austen – Casterman

Enucléation et vieilles dentelles

Miam, miam, vous reprendrez bien un bout de Jane Austen ? Tout est dans le titre : une réécriture uchronique d’un classique de la littérature romantique. Dans laquelle Lizzy et Darcy se cherchent, s’évitent et se provoquent, en se parfumant à  la cervelle défoncée…

Jane Austen doit s’en grignoter les doigts. L’un de ses chef-d’oeuvres tourné en dérision ! Ainsi le sous-sol de la noble Angleterre se voit-il souillé par l’horreur : les morts sortent de terre, se nourrissant d’eux-mêmes, sinon des vivants. Les soldats de la Couronne et les milices n’y suffisent pas… les vivants succombent au mal, submergés par le nombre de cette foule de viande faisandée. Heureusement, Elizabeth et ses trois soeurs, soutenues par un père fier (bien que peu fortuné) veillent… au grand dam de leur mère qui désespère de les voir mariées.
Elles n’ont pas les moyens d’entretenir une garde ninja, mais elles ont durement étudiées les arts du combat, en Chine, sous la direction de Maître Liu et de ses moines Shaolin.

Et si elles excellent, Elizabeth, elle, brille littéralement dans la maitrise du sabre, de l’épée, du coup de poing, de la décapitation et de l’arrachage de coeur.
Sauvage, limite gore, mais digne, hein : en jupon et le verbe bien tourné ! Toutes les scènes et les dialogues austeniens sont d’origine (on se désire, se provoque, s’aime et se déteste entre jeunes gens de très bonne famille et seul le mariage arrivera à laver le déshonneur et l’infortune). Entre ces mondanités romantiques (à quand le prochain bal ?)… du grand trash : les doigts tombent, la cervelle éclabousse, les dents se déchaussent et la chair avariée vole !
Les filles ont beau ne penser qu’à leurs peines de coeur, le traitement qu’elles réservent aux innommables armées de Satan est impitoyable. Les fans d’humour se rueront sur cette adaptation BD d’un roman à succès américain, lui même adapté du classique de Jane Austen. L’exercice de style est brillant et hilarant, même si un peu répétitif.

Tags: , , ,

Articles relatifs

Pages: 1 2

2 Comments

  1. Ya quand même une mode du zombie la ! Les vampires me gavaient déjà! Vont arrêter d’abimer toutes mes créatures préférées ?

  2. J’en reprendrais bien un morceau. Une version zombie de notre dame de Paris est demandée !!!

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>