Homme ou robot, qui doit explorer l’espace ?

» Posted on 21 avril 2011 in C'était de la science-fiction, Espace

20minutes.fr

PARIS – L’exploration humaine de l’espace entamée il y a 50 ans avec le vol de Gagarine, puis marquée dès 1969 par le premier pas de l’homme sur la Lune, reste coûteuse. Les sondes robotiques peuvent-elles faire mieux ? Le débat continue entre pro-robots et défenseurs du vol habité.

Envoyer des hommes dans l’espace, est-ce du gaspillage ?

Après le sourire du premier cosmonaute, l’humanité a découvert les visages d’autres pionniers, donnant à la conquête de l’espace, tout au moins celui situé entre la Terre et la Lune, un impact politique, médiatique, émotionnel.

Alors que la Station spatiale internationale, qui a coûté quelque 100 milliards de dollars, reste en orbite basse, des sondes révèlent les mystères de Saturne, Mars, Mercure et du Soleil ou se lancent dans des rendez-vous avec comètes et astéroïdes.

Grâce à une armée de satellites, l’internet, la téléphonie mobile ou le positionnement GPS sont à notre portée. L’atmosphère, les océans, l’impact de l’homme sur l’environnement sont observés. Tout cela sans présence humaine à bord.

Le vol de Gagarine a été « vraiment spectaculaire », comme la conquête de l’Everest, mais à part l’excitation, cela n’a pas réellement affecté notre vie », estime

 

Tags:

Articles relatifs

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>